Emma Haché (Moncton, Nouveau-Brunswick)

Prix Bernard-Cyr 2004 - Région de l’Atlantique

Emma Haché a fait ses études en art dramatique à l'Université de Moncton. Elle a quitté son Acadie natale pour Montréal et continue d'étudier auprès d'Omnibus, de l'École de mime corporel et, enfin, au Centre de création scénique de Montréal où elle a acquis sa formation en écriture dramatique. Elle privilégie une approche interdisciplinaire, ses pièces adoptant les formes multiples du mime, du théâtre de marionnettes et de la danse. Elle y aborde des thèmes variés, fréquemment tirés de faits vécus ou historiques. En octobre 2002, elle a reçu le prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie-vie (jeunesse) pour sa première pièce, Lave tes mains, librement inspirée par une épidémie de lèpre ayant sévi en Acadie au XIIIe siècle. Sa deuxième pièce, L'intimité (publiée aux éditions Lansman, Bruxelles, en 2003), a remporté la Prime à la création 2003 du Fonds Gratien-Gélinas ainsi que la Bourse Louise-LaHaye. La même pièce remportait, en 2004, le prestigieux Prix du Gouverneur général du Canada. Elle a été traduite en anglais par Arthur Milner sous le titre Intimacy. Emma Haché a été invitée à écrire les textes du spectacle Les défricheurs d'eau, créé à Caraquet à l'été 2004 pour les festivités marquant les 400 ans de l'Acadie. En 2005, elle a collaboré avec le Théâtre de la Dame de Coeur et écrit le texte La chambre des rêves. Elle a par ailleurs remporté, au Nouveau-Brunswick, le prix Eloïze 2004 dans les catégories « Artiste de l'année en littérature » et « Découverte de l'année » Récemment, son texte Wolfe, une coproduction du Théâtre l’Escaouette et du Théâtre français du Centre national des Arts était présenté à Moncton, Ottawa, ainsi qu’au Carrefour international de théâtre de Québec.

Avancées du projet

À l’époque, les Prix n’étaient pas remis pour soutenir un projet particulier.