Isabelle Bélisle (Ottawa, Ontario)

Prix du ministère de la Culture de l'Ontario 2006 - Région de l'Ontario

Après une formation en jeu à l’Option Théâtre du Cegep Lionel-Groulx, elle fait des études en mises en scène à L’Université d’Ottawa. Artiste polyvalente, elle œuvre en tant que professionnelle depuis maintenant 25 ans, au Québec comme en Ontario. Comédienne dans une quarantaine de productions en autres, au Théâtre de l’île interprétant Dolorès dans À la recherche d’Elvis de Marsha Kash (Meilleure production régionale 2002 -Cercle de la Critique de la Capitale/ Coup de cœur du public 2002 - Le Droit). Elle a aussi signé une trentaine de mises en scène entre autres, Terre d’Accueil un texte collectif (Vieille 17) et l’opéra Carmen de Bizet (P.L.G) au Théâtre du Casino du Lac Leamay. Ses études en mode et en arts visuels l’ont mené à s’intéresser à l’aspect esthétique du théâtre et ainsi signer une cinquantaine de conceptions de costumes. Entre autres, pour Le Testament du couturier de Michel Ouellette (Masque production franco-canadienne 2003) et pour La Société de Métis de Normand Chaurette (Meilleure production régionale 2006 - Cercle de la Critique de la Capitale), deux productions La Catapulte. Depuis quelques années, elle amorce une démarche d’auteur et son texte Regarde-moi! s’est vu octroyer la Bourse Roseq. Le spectacle (production La Catapulte), dont elle signait également la mise en scène, s’est produit un peu partout au Canada. Elle a reçu plusieurs distinctions dont le Prix d’Excellence Théâtre Action 2002 et le Prix de la Fondation pour l’avancement du théâtre 2006.

Avancées du projet

« Cette bourse m'a permis de me concentrer sur le parachèvement d'un texte pour jeune public, intitulé Regarde-moi! Celui-ci s'est d'ailleurs vu décerner la bourse ROSEQ lors de l'événement Contact Ontarois en 2007, ce qui nous a donné l'occasion d'aller présenter un extrait du spectacle aux diffuseurs de l'Est du Québec.

La production a été offerte à 69 reprises en Ontario, au Québec, au Nouveau-Bruinswick et en Colombie-Britannique devant  11 276 spectateurs. 

La bourse m'a également permis de participer au Laboratoire du Théâtre français du Centre national des Arts offert en mai 2007, dirigé par Brigitte Haentjens et portant sur le travail de l'acteur. »

La critique a dit :

« Avec son synopsis classique mais néanmoins efficace, Regarde-moi! donne une bonne leçon sans placarder une grosse morale mollassonne partout. C'est léger, accessible, pas trop mélodramatique et surtout, direct […] Le Théâtre la Catapulte vise juste. […] Une belle réussite donc pour Isabelle Bélisle et son équipe ainsi que pour la Catapulte! » – Patrick Voyer, La Revue de Gatineau

 Les adolescents ont dit :

« Wow  ! quel spectacle ! […] Une chose que j'ai beaucoup aimé, c’est l’utilisation de la scène. Tous les différents accessoires ont été utilisés d’une façon très ingénieuse. » – Josh Beanlands

« J'ai beaucoup aimé votre pièce Regarde-moi !. J'étais contente que ce sujet soit abordé. Je ne savais pas que les garçons étaient aussi victimes de cela. Le texte était clairement relié au spectateur. Les personnages étaient tous bien joués. […] Vous nous avez présenté une pièce de théâtre très pertinente et les jeunes de mon école secondaire l'apprécient. » – Meagan Jennings

« La pièce de théâtre Regarde-moi ! était magnifique. Les personnages étaient interprétés avec beaucoup de dynamisme. […] Le thème de l’identité m’a beaucoup touché la pression des autres sur notre apparence est un grand problème dans notre société. » – Nick Hepburn

 

Regarde-moi photo 1

Regarde-moi photo 2