Robert Bellefeuille

Le Prix Marcus 2007

Acteur, auteur et metteur en scène, Robert Bellefeuille, diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec, est un homme de théâtre polyvalent. Membre fondateur du Théâtre de la Vieille 17, il en a été le directeur artistique et général de 1979 à 2006, où il a signé plus de 15 mises en scène pour le compte de cette compagnie. Mentionnons entre autres: Le grand voyage de Petit Rocher de Robert Bellefeuille et Chantal Lavallée, L’homme invisible/the invisible man de Patrice Desbiens, Maîta d’Esther Beauchemin, L’inconception de Robert Marinier, Mentire de Robert Bellefeuille et Louis Dominique Lavigne, Neiges de Michel Garneau et Le Nez de Robert Bellefeuille et Isabelle Cauchy.

Il a participé à plus d’une quarantaine de productions à titre de comédien dont Épinal (Robert Marinier), Exils (Robert Bellefeuille et Philippe Soldevila), Lucky Lady (Jean Marc Dalpé), Poor Superman (Brad Fraser) et La Trilogie des Dragons (collectif, mis en scène par Robert Lepage).

Depuis septembre 2006, il est coordonateur du programme de mise en scène à l’École nationale de théâtre du Canada, en plus d’être au nombre des metteurs en scènes invités. Il vient tout juste de signer la direction artistique d’embouteillageS, un spectacle événement réunissant 56 acteurs, dans le cadre du 50e anniversaire de l’École présenté à guichet fermé, dans le Hangar # 6, au Vieux port de Montréal.

Sur la scène montréalaise, on lui a confié les mises en scène de l’Opéra de Quat’sous de Bertolt Brecht, dans une traduction de René-Daniel Dubois et de La Dame aux camélias au Théâtre du Nouveau Monde, d’Edmond Dantès et du Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas père au Théâtre Denise Pelletier dans une adaptation d’Élizabeth Bourget, de Jouliks de Marie-Christine Lê-Huu et Caravansérail de Robert Claing au Théâtre d’Aujourd’hui, de Vincent River de Philip Ridley au Théâtre de Quat’Sous et de l’ opéra féérie, L’eau qui danse, la pomme qui chante et l’oiseau qui dit la vérité, de Gilles Tremblay présenté par Chants Libres en collaboration avec le nouvel Ensemble de Montréal.

Robert Bellefeuille a reçu le Prix Théâtre Le Droit, le Prix d’excellence artistique Théâtre Action, et le Prix Marcus, soulignant sa contribution majeure au développement du milieu théâtral franco-canadien.

Avancées du projet

Le Prix Marcus (dorénavant nommé le Prix Marcus-Banque Nationale ) est le seul prix de la Fondation pour l'avancement du théâtre francophone au Canada qui ne soit pas accordé pour soutenir un projet d'un artiste de la relève. Il est plutôt remis à chaque deux ans à un artiste dont le travail exemplaire s'est développé dans la durée en reconnaissance de l'impact de ce dernier au plan national et/ou régional.