Lisa L'Heureux

Lisa L'Heureux
Lisa L'Heureux

Prix du Centre des écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles 2013

Artiste polyvalente de l’Outaouais, Lisa L’Heureux œuvre dans le milieu théâtral dans les domaines de l’écriture, la mise en scène, la traduction et la coordination artistique. Elle est la directrice artistique du Théâtre Rouge Écarlate, membre fondatrice du collectif Les Poids Plumes, et auteure associée au Théâtre du Trillium. Ses plus récents projets incluent : Love is in the birds : une soirée francophone sans boule disco et Effet papillon (Théâtre du Trillium, co-écriture et co-coordination artistique), Ciseaux et Pour l’hiver (Théâtre Rouge Écarlate, écriture et mise en scène), Cabaret trendy-trash/Comment frencher un fonctionnaire sans le fatiguer (Poids Plumes, co-écriture, co-coordination et mise en lecture), et Musique pour un monte-charge français (et autres curieux désordres) (Poids Plumes, co-écriture). Ses projets à venir sont : À quoi ça sert d’être brillant si t’éclaires personne (Théâtre français du CNA, co-conception/mise en scène), Projet D (Théâtre Rouge Écarlate, mise en scène), et plusieurs projets d’écriture solo et collective qui sont actuellement en chantier.

Projet

La résidence d'écriture de Lisa à Mariemont a eu lieu du 28 février au 4 avril 2014, pour écrire une première version de Rose, les deux pieds dans l'eau, sa première pièce destinée au jeune public.

Avancées du projet

Une lecture de la pièce a été organisée à Mariemont, le 2 avril 2014, afin de lui permettre d'entendre de la bouche de comédiens professionnels. Une discussion très enrichissante avec eux a suivi la lecture. Elle a de plus réussi à jeter les bases d'un tout nouveau texte!

Lisa a été accueillie chaleureusement par Emile Lansman, Vincent Romain et les équipes complètes du CED-WB et d'Emile&Cie. "Ils ont vraiment rendu mon séjour des plus agréables. Ils étaient extrêmement accommodants, à l’écoute de mes besoins et de mes intérêts. En échangeant avec eux j’ai pu découvrir les différentes initiatives liées au théâtre en Belgique et dans la francophonie mondiale, connaître leurs enjeux culturels et politiques, et en apprendre davantage sur l’édition théâtrale", nous expliquait-elle. Ballades, visites, dîners, rencontres, discussions, Carnaval, spectacles et lectures sont aux nombre des activités qui attendaient Lisa pour la durée de son séjour. Des activités toutes plus enrichissantes et inspirantes les unes que les autres. 

Située à proximité de la nature, la résidence est une ancienne concièrgerie du Domaine de Mariemont. Elle contient une bibliothèque remplie de pièces belges et de pièces issues de la francophonie mondiale. Lisa y a d'ailleurs découvert de nombreux auteurs, enrichissant ainsi ses connaissances du théâtre francophone contemporain, ce qui influencera sans doute ses futurs textes.

En 2015, Lisa a reçu une subvention du Conseil des arts de l’Ontario, Création littéraire, qui lui permettra de continuer à développer ce texte.