Ludger Beaulieu

Ludger Beaulieu
Ludger Beaulieu

Prix spécial Suzanne-Cyr 2014

Finissant de la promotion 2012 du Département d'art dramatique de l'Université de Moncton, Ludger Beaulieu affiche une surprenante feuille de route. En 2012, son spectacle de finissant Cul-de-sac, une pièce à un seul acteur, écrite par Daniel MacIvor, est repris à l'occasion d'une tournée de neuf représentations organisée par le théâtre l'Escaouette et le Théâtre Populaire d'Acadie. Cofondateur du Théâtre la Cigogne, Ludger assure avec cette compagnie la mise en scène de Paul et la Mer (2013), un texte de Mathieu Héroux, en plus d'y jouer le rôle de Paul. Il est de la distribution de la pièce Bump : la secousse de Springhill, une œuvre de Rick Merrill présentée elle aussi en tournée (Théâtre Populaire d'Acadie, 2014). Ludger remplit le rôle d'animateur au Pays de la Sagouine en 2011 et 2012, ainsi qu'au Festival de Théâtre Jeunesse en Acadie en 2012 et 2013. Finalement, sa compagnie, le Théâtre la Cigogne, mène en janvier 2014, avec l'appui du théâtre l'Escaouette, un laboratoire de création autour de Le froid est un détail de l’hiver, un texte de Matthieu Girard, dont Ludger assume la mise en scène. Cette pièce fait partie de la programmation 2015-2016 du théâtre l’Escaouette.

Projet

Le Prix spécial Suzanne-Cyr a permis à Ludger d’effectuer un stage à la direction artistique auprès de Marcia Babineau du théâtre l’Escaouette. Dans le cadre de ses fonctions, il a rempli le rôle de coordonnateur du Festival à Haute Voix, un évènement de mise en lecture de pièces acadiennes. Cette expérience lui a permis de développer et de consolider ses aptitudes en coordination, en gestion d’équipe et en organisation d’évènement. Ludger a également assisté à plus d’une quinzaine de spectacles au sujet desquels il avait pour mandat de rapporter ses impressions à la directrice artistique Marcia Babineau. Ce rôle d’adjoint artistique, ainsi que sa participation aux comités de lecture du théâtre l’Escaouette à titre d’observateur lui ont permis d’aiguiser son œil critique, ainsi que de renforcer sa capacité à trouver les mots justes pour décrire les textes et spectacles de théâtre. Ludger a également suivi chacune des étapes de la coproduction pour adolescents que la compagnie développera avec le Théâtre de Quartier (Montréal) en cours d’année. Le généreux mentorat de Marcia Babineau et de l’équipe de l’Escaouette ont renforcé ses aptitudes artistiques, ainsi que sa compréhension des rouages administratifs d’une compagnie de théâtre. Étant lui-même cofondateur du Théâtre la Cigogne, ces apprentissages auront un impact marquant sur sa carrière.