Joannie Thomas

Joannie Thomas
Joannie Thomas

Prix Viola Léger 2014

Diplômée du programme d’Art Dramatique de l’Université de Moncton en 2013, Joannie Thomas se définit comme une touche-à-tout des arts de la scène. On a pu la voir comme comédienne au théâtre l’Escaouette dans la pièce Plus Vite La Charrue, en 2012, et dans la coproduction du Théâtre Blanc (Québec), du Théâtre français du CNA (Ottawa) et du théâtre l’Escaouette (Moncton), Visage de feu, à l’automne 2013. Elle a participé comme actrice et créatrice du spectacle du Théâtre La Cigogne, Le Loup ; l’histoire d’un incompris. Auteure et créatrice, elle est aussi cofondatrice du Théâtre du Livre Ouvert, compagnie, qui développe le projet Chapitre Un. En février 2015, Joannie a bénéficié d’une résidence d’écriture à Banff, en Alberta, tenue par l’Association des Théâtres Francophones du Canada (ATFC), le Banff Centre et le Centre des auteurs dramatiques. La pièce qu’elle y a écrite, Papillon de nuit, a fait l’objet d’une lecture publique le 17 septembre 2015, au sein des activités des Zones théâtrales.

Projet

La bourse associée au Prix Viola Léger a permis à Joannie de se consacrer au développement et à l'écriture de sa pièce La rébellion confuse

Avancées du projet

Pour écrire sa pièce, la jeune auteure s’est inspirée des grands débats qui ont enflammé les résidents de la ville de Tracadie-Sheila, au Nouveau-Brunswick, soit la proposition de regrouper plusieurs districts de services locaux entourant la ville pour créer « Le Grand Tracadie ». Le soulèvement citoyen qui s'en est suivi a amené Joannie à se questionner sur l'engagement du peuple acadien.

Visant à susciter des débats et des réflexions, l’écriture de La rébellion confuse a été nourrie de témoignages de résidents touchés par le projet de regroupement de districts de services locaux. Afin d'approfondir sa réflexion, l’auteure a visité les villages et communautés visées par le projet afin d'interroger les citoyens à ce sujet. 

À l’été 2014, Joannie a suivi un atelier de développement dramaturgique animé par Louis-Dominique Lavigne. La rébellion confuse a ensuite fait partie de la programmation de l’édition 2015 du Festival à Haute Voix, évènement durant lequel la pièce a été mise en lecture sous la direction de Marcel Romain Thériault.