Josianne Lavoie et Louis-Philippe Roy

Prix national d’excellence RBC pour un artiste émergent 2016


Josianne LavoieJosianne Lavoie monte pour la première fois sur la scène de Slamoutaouais en décembre 2012. De fil en aiguille, le slam lui permet de développer une poésie intimiste. Puis, en 2013, elle commence à s’impliquer fortement au sein du milieu théâtral franco-ontarien, à Ottawa, Gatineau et Casselman. Elle a notamment été de la distribution de Oscar, de Claude Magnier (Théâtre de l’île), Ce qui meurt en dernier, de Normand Chaurette, (Obviously a theatre compagny) et Du poil aux pattes comme les CWAC’s (Théâtre La Barouette). En janvier 2014, elle se joint à l’équipe du Théâtre du Trillium, à titre de directrice au développement. En 2015, elle devient directrice administrative pour Vox Théâtre. Elle a présenté une carte blanche intitulée Solitude, à l’Espace René-Provost, à Gatineau, en mai 2015, ainsi qu’une mise en lecture de son texte en chantier Sans Nom, au Théâtre Tremplin, à Ottawa.

Quant à lui, Louis-Philippe Roy est diplômé du département de théâtre de l’Université d’Ottawa, en 2008. On l’a vu jouer dans quelquesLP Roy productions, lectures publiques et laboratoires de création.  Il est l’un des deux co-auteurs et des deux interprètes, avec Caroline Yergeau, de la pièce Fucking Carl, qui a remporté le prix Outstanding Production au Ottawa Fringe Festival 2014. Le spectacle a été repris au Théâtre du Trillium, à Ottawa, en juillet 2016. Depuis janvier 2010, Louis-Philippe occupe d’ailleurs le poste d’adjoint à la direction et relations publiques au Théâtre du Trillium, où il a aussi collaboré comme complice artistique sur la production #PigeonsAffamés

Projet

Le projet qu’ils ont proposé à la Fondation se veut l’un des plus déjantés à lui avoir été soumis au cours des dernières années. Néon boréal souhaite mettre les écritures de ces deux jeunes auteurs en opposition et en dialogue, tant au plan géographique qu’au plan culturel : Une femme veut vivre la nuit sans fin du Grand Nord. Un homme veut vivre la nuit interminable de Las Vegas. Les deux sont à la recherche du silence. Deux univers opposés obtiendront-ils nécessairement deux réponses différentes ? Toucher du bout des doigts l’infiniment petit en plein cœur du désert ou l’infiniment majestueux du Grand Nord? 

Alors que Louis-Philippe s'est rendu à Las Vegas, au Nevada, Josianne s'est rendue à Barrow, en Alaska. Durant un périple de quinze jours en plein cœur de l’hiver, ils ont exploré la forme épistolaire et ses contraintes, tout en ajoutant les médiums d’aujourd’hui (photographies, vidéos, etc.) à cet échange de lettres et de confidences. À la suite de ce séjour, le contenu de leurs correspondances est devenu la matière première d’une forme théâtrale, où fiction et réalité se croisent parfois de manière quasi imperceptible. 

Néon Boréal a fait l'objet d'une mise en lecture lors de la dernière édition du Festival du Jamais Lu, qui a eu lieu du 5 au 13 mai 2017.

Un projet unique, une expérience intime qu’on retrouvera sur nos scènes au cours des prochaines années.