Communiqué en format PDF
Télécharger Communiqué en format PDF 344 Ko 

Communiqués

Cinq artistes honorés lors de la remise des Prix 2009


(Ottawa, Ontario) C’est lors d’une réception tenue à La Nouvelle Scène, dans le cadre de la biennale Zones Théâtrales du Centre national des Arts du Canada (CNA), en présence de nombreuses personnalités du milieu théâtral rassemblées pour l’occasion, que la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada décernait quatre Prix d’excellence dotés de bourses de 5 000 $ à des artistes de la relève théâtrale du Canada français. L’Association des théâtres francophones du Canada (ATFC) quant à elle soulignait la contribution exceptionnelle de Joël Beddows, metteur en scène et directeur artistique du Théâtre la Catapulte (Ottawa), qui s’est mérité le Prix Marcus, doté pour la première fois d’une bourse de 2 500 $, grâce à la généreuse contribution du CNA.

L’événement, coprésidé par Jacqueline Pelletier, présidente de la Fondation et Jean Marc Dalpé, auteur dramatique bien connu et membre du Comité honorifique de la Fondation, fut aussi l’occasion d’annoncer la création d’un nouveau partenariat qui promet beaucoup. La Fondation RBC annonçait un don de 15 000 $ à la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada dans le but de créer, à compter de 2010, le Prix national d’excellence RBC.

Enfin, l’ATFC soulignait son 25e anniversaire en présence de nombreux professionnels du milieu qui ont contribué à ces vingt-cinq années de vie associative, de projets communs et de solidarité ! Depuis 1984, l'association qui regroupe treize compagnies établies dans six provinces canadiennes, assure une action concertée dans les dossiers de la formation et du développement professionnel des artistes, des arts en éducation, de la diffusion et du rayonnement de la production théâtrale franco-canadienne, contribuant ainsi au développement artistique et culturel des communautés francophones du Canada.

La Fondation et l’ATFC remercient leurs principaux donateurs et partenaires dont la générosité a rendu possible la remise des Prix 2009, soit Monsieur Bernard Cyr, BMO Nesbitt Burns, la Fondation RBC, Power Corporation du Canada, le ministère de la Culture de l’Ontario, le ministère du Patrimoine canadien, le Centre national des Arts du Canada et l’Ambassade de France au Canada.

Prix d’excellence 2009

« La Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada remet annuellement quatre bourses de 5 000 $ afin de reconnaître l’excellence de jeunes professionnels actifs dans le milieu théâtral franco-canadien et les encourager à y poursuivre leur carrière en les soutenant dans leurs projets de perfectionnement ou de création » déclarait sa présidente, Jacqueline Pelletier.

Les quatre lauréats des Prix d’excellence 2009 sont :

- En Atlantique, récipiendaire du Prix Bernard-Cyr présenté par la présidente de la Fondation, Jacqueline Pelletier : ANDRÉ ROY

Natif de Restigouche au Nouveau-Brunswick, André Roy a d’abord monté sur les planches avec un groupe humoristique, Les Mains d’Nez, alors qu’il est encore au secondaire.

Par la suite, il fait ses études en théâtre à l’Université de Moncton puis, à sa sortie en 2004, met rapidement sur pied sa compagnie, Les Productions l’Entrepôt, dont La Revue Acadienne annuelle, inspirée des « Bye-Bye », connaît beaucoup de succès.

Depuis, il a joué au Théâtre populaire d’Acadie, au Théâtre l’Escaouette, au Théâtre Alacenne et Au Pays de la Sagouine, tout en travaillant régulièrement avec des adolescents en milieu scolaire avec qui il crée des spectacles, explore le théâtre de répertoire et les invite à créer en s’inspirant de leur vécu.

André souhaite poursuivre son travail auprès des adolescents dans le cadre du projet proposé à la Fondation. Il entreprendra sous peu une recherche auprès des jeunes portant sur les familles d’aujourd’hui, dont un grand nombre sont monoparentales ou reconstituées. Cette démarche mènera à une création pour ados sur le sujet.

- En Ontario, récipiendaires des Prix du ministère de la Culture de l’Ontario présentés par le trésorier de la Fondation, Léo A. Dorais et Jean Marc Dalpé, membre du Comité honorifique de la Fondation : STÉPHANE GUERTIN et MARC LEMYRE

Stéphane Guertin se présente comme auteur, metteur en scène, directeur artistique, comédien, chanteur et artiste de cirque, ce qui donne un bon aperçu de son emploi du temps !

D’abord musicien et chanteur à l’adolescence – il a une formation de baryton –, il étudie ensuite en théâtre à l’Université d’Ottawa. Depuis sa sortie en 2003, on l’a vu sur les scènes de plusieurs compagnies d’Ottawa et de Montréal ainsi qu’à la télévision dans Science Point Com, Annie et ses hommes et d’autres émissions.

Il est l’un des membres fondateurs du groupe Improtéine qui, depuis sa création en 2004, a offert 350 performances d’improvisation partout au pays devant plus de 75 000 spectateurs.

En 2007, il se dote d’une structure de production dont il assure la direction artistique, Créations In Vivo, et crée C’est arrivé à Sainte-Utopie, spectacle qui se mérite le « Coup de foudre scolaire » à Contact Ontarois.

En 2009, La pluie de bleuets, son nouveau spectacle, remporte aussi le « Coup de foudre scolaire » à Contact Ontarois, ce qui l’amènera à réaliser une tournée de 105 représentations en Ontario français au cours de la saison qui débute.

Grâce à la bourse qu’il vient de recevoir de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone, Stéphane compte poursuivre sa démarche de dramatisation de contes en menant une recherche auprès de quelques centres voués à la tradition orale, dont le Centre de folklore de Sudbury où l’on retrouve les archives du Père Germain Lemieux.

Formé en littérature, l’Ontario français connaît d’abord Marc LeMyre à titre de « poète électrique » grâce à ses nombreuses performances au fil des ans.

En 2005, il remporte avec son réalisateur, Dominique Saint-Pierre, la Trille Or du Meilleur album poésie au Gala de l’Association des professionnels de la chanson-musique de l’Ontario pour son album Gaga pour ton zoom.

Il est aussi l’auteur de fictions radiophoniques et d’oeuvres dramatiques, dont sa toute récente création, L'Honnête homme / Un One Woman Show, produite au printemps 2009 en collaboration avec le Centre culturel Frontenac de Kingston et le Théâtre la Catapulte.

L’originalité de sa démarche et de son écriture font de lui un sculpteur de la langue et un créateur qui anime des projets, des objets théâtraux inusités qui, selon plusieurs, génèrent des chocs esthétiques dans le paysage théâtral franco-ontarien.

Marc proposait à la Fondation un nouveau projet d’écriture qu’il compte réaliser avec des personnes atteintes de déficiences intellectuelles. Pour ce faire, il souhaite d’abord mener une recherche sur la question auprès de compagnies qui ont développé une expertise sur la question, dont Back to Back Theatre, de Geelong en Australie auprès de laquelle il se propose de faire un stage.

- Dans l’Ouest, récipiendaire du Prix Power Corporation du Canada, présenté par la Sénatrice Maria Chaput, vice-présidente de la Fondation : GILLES POULIN-DENIS

Gilles Poulin-Denis, jeune auteur et comédien, originaire de la Saskatchewan, a complété ses études à l’École supérieure de théâtre de l’Université du Québec à Montréal en 2004.

En 2005, la création L’Écume des jours du Collectif Ikaria dont il est l’un des fondateurs, obtient deux nominations aux Masques de l’Académie québécoise. Au cours des dernières années, on l’a vu sur les planches dans plusieurs productions de l’Ouest, dont Deux frères à La Troupe du Jour et Le cadeau d’Einstein de L’UniThéâtre.

Au printemps 2008, sa pièce Rearview est présentée en lecture par le Carrefour international de théâtre de Québec. La même année, il est du groupe de trois jeunes auteurs dramatiques sélectionnés par Wajdi Mouawad, directeur artistique du Théâtre français du Centre national des Arts, auprès de qui il poursuit une résidence d’écriture cette année.

Quelques heures après avoir reçu sa bourse, Gilles Poulin-Denis lançait le publication de son texte Rearview, qui vient d’être publiée par Dramaturges Éditeur (Montréal) et dont la production de la Troupe du Jour (Saskatoon) était aussi présentée dans le cadre des Zones Théâtrales. La bourse qu’il a reçue lui permettra de poursuivre l’écriture d’une nouvelle pièce déjà en chantier.

La présidente de la Fondation profitait de la remise de ce prix pour souligner que la bourse d'excellence remise annuellement à un artiste de l'Ouest canadien est assuré jusqu'en 2014 grâce à la générosité de Power Corporation du Canada. « Je tiens à exprimer toute ma reconnaissance à Power Corporation qui contribue ainsi de façon importante à la mission que poursuit notre fondation », déclarait Madame Pelletier.

Prix Marcus 2009 de l’ATFC et du Centre national des Arts du Canada

C’est à Joël Beddows, metteur en scène, directeur artistique du Théâtre la Catapulte d’Ottawa et professeur du Département de théâtre de l’Université d’Ottawa que le Prix Marcus fut remis par l’ATFC et le CNA. Originaire du Nord de l’Ontario, Joël est reconnu pour son leadership auprès de la relève, qu’il accueille en grand nombre à la Catapulte depuis dix ans et avec qui il a créé des productions mémorables dont L’Hypocrite, Le Testament du Couturier et Cette fille-là, pour n’en nommer que quelques unes. En dix ans, il a fait de la Catapulte une compagnie incontournable du théâtre pour adolescents, permettant à des milliers de jeunes d’apprécier des spectacles dans leurs écoles, ce qui lui a valu le Prix de la ministre de la Culture de l’Ontario en 2004.

Son travail de metteur en scène a aussi souvent été récompensé et remarqué : en 2003, il remporte la Palme de la meilleure mise en scène du Cercle des critiques de la capitale pour sa mise en scène du Testament du couturier de Michel Ouellette; en 2005, le Conseil des arts de l’Ontario lui remet le Prix John-Hirsch de mise en scène.

Le Prix Marcus vient reconnaître sa contribution exceptionnelle au développement du milieu professionnel ainsi qu’à la dramaturgie et à la création s’adressant tout particulièrement aux adolescents.

Le Prix Marcus a été créé par l’Association des théâtres francophones du Canada (ATFC) en 2001, en l’honneur de Jean-Claude Marcus, qui a longtemps oeuvré au Théâtre français du Centre national des Arts du Canada et dont l’appui a largement contribué au développement du milieu théâtral professionnel au Canada français.

« Le Prix Marcus s’inscrit dans la volonté de l’ATFC d’ancrer l’oeuvre des artistes dans l’histoire, en soulignant le rôle de ceux et celles qui consacrent leur vie à doter nos communautés d’une culture vivante et actuelle ! », déclarait Craig Holzschuh, président de l’ATFC.

La quatrième remise de ce prix fut particulièrement joyeuse puisque, pour la première fois, une bourse de 2 500 $ accompagnait le prix, grâce à une généreuse contribution du Centre national des Arts du Canada.

Prix national d’excellence RBC

La Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada avait aussi d’excellentes nouvelles à partager avec ses invités lors de la remise des Prix 2009. Le porte-parole de la Fondation RBC, monsieur Robert Brisebois, conseiller en placement chez RBC Dominion valeurs mobilières d’Ottawa, annonçait un don de 15 000 $ dans le but de créer le Prix national d’excellence RBC, soit une cinquième bourse qui viendra s’ajouter à compter de 2010 aux quatre bourses existantes qui appuient les artistes émergents en théâtre au Canada français.

« Nous nous réjouissons de ce nouveau partenariat, d'autant plus que le groupe RBC manifeste un intérêt informé et enthousiaste pour le théâtre francophone au Canada.», déclarait, visiblement ravie, la présidente de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada, Jacqueline Pelletier. Le premier Prix national d’excellence RBC sera remis au printemps 2010, suite à un concours pancanadien.


- 30-

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

Pour joindre la Fondation et l’ATFC :
Paulette Gagnon, directrice générale, ATFC
Tél. : (613) 562-2233 ou 1 866 821-2233
Courriel : pgagnon@atfc.ca

« Retour | Archives