Communiqué en format PDF
Télécharger Communiqué en format PDF 201 Ko 

Communiqués

C’est Lisa L’Heureux qui se mérite le tout premier Prix du Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles !!


Lisa L’Heureux

L’auteure, traductrice et directrice de production d’Ottawa, Lisa L’Heureux est devenue la toute première récipiendaire du Prix du Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles, remis par la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada. Ce prix permet à un/e auteur/e de la francophonie canadienne de se rendre à Mariemont, en Belgique, pour y effectuer une résidence d’écriture d’une durée d’un mois sous la supervision du CED-WB. En plus de saluer et de remercier ses amis du CED-WB, la Fondation tient à remercier la Commission internationale du théâtre francophone, qui lui a permis de lancer ce prix pour cette année. C’est Émile Lansman, fondateur du CED-WB et actuel responsable des projets internationaux, qui a remis le prix à Lisa L’Heureux au cours d’une réception qui s’est tenue à la Quatrième Salle du Centre national des Arts, à Ottawa, le 10 septembre dernier. La valeur approximative de la bourse est de quelque 12 000 $. Puisque le Prix du CED-WB, de par son caractère unique, n’obéit pas aux mêmes règles que les autres honneurs remis par la Fondation, Lisa L’Heureux n’avait pas à se soumettre à la clause qui veut qu’un récipiendaire d’un prix de la Fondation doive attendre un an avant de poser de nouveau sa candidature. Rappelons que l’an dernier, Lisa L’Heureux  se voyait remettre le Prix création du Ministère de la culture de l’Ontario pour lui permettre de développer son texte L’Oiseau d’O.

Artiste polyvalente, Lisa œuvre dans le milieu théâtral dans les domaines de l’écriture, la mise en scène, la traduction et la direction de production. Elle détient un baccalauréat en théâtre et en histoire de l’Université d’Ottawa, ainsi qu’une Maîtrise en théâtre de l’Université de la Colombie-Britannique. Par le passé, elle a eu l’occasion de collaborer avec le Théâtre la Catapulte, le Théâtre la Seizième, Theatre at UBC, Fugue Free Theatre, Touchstone Theatre, NeWorld Theatre, Solo Collective Theatre, Gruppo Rubato, Odyssey Theatre, le Théâtre de l’Île et l’Espace René-Provost sur plus d’une quarantaine de productions. Prochainement, elle collaborera avec le Théâtre du Trillium sur La vraie vie de Stef Paquette, Smokey Bones (pour pigeons affamés), alors qu’elle effectuera l’assistance à la mise en scène et la régie). Toujours avec le Théâtre du Trillium, elle travaille actuellement à parachever Love is in the birds : une soirée francophone sans boule disco, dont elle est une des coordonnateurs artistiques. Il s’agit d’un évènement qui rassemblera les textes d’une quinzaine d’auteurs lors d’une même soirée et qui connaîtra sa première présentation dès demain, le 11 septembre, dans le cadre des Zones théâtrales. Plus tard en saison, Lisa assumera l’écriture et la mise en lecture d’un nouveau texte pour le Théâtre Tremplin.

Un extrait de L’Oiseau d’O a été présenté dans le cadre des Feuilles Vives, paysages de la dramaturgie franco-ontarienne, un évènement tenu par Théâtre Action, en septembre 2012. Puis, le même texte, dorénavant intitulé Ciseaux a été présenté dans le cadre d’une carte blanche à l’Espace René-Provost, en avril 2013.

Son texte Rêvé pour l’hiver a été entendu lors de l’édition 2013 du Festival du Jamais Lu. Elle travaille actuellement à la réécriture de ce texte et à l’écriture de deux nouvelles créations.

Depuis janvier 2013, Lisa organise, par ailleurs, un cercle d’auteurs qui se rassemblent pour des causeries mensuelles, où les participants échangent des textes, des commentaires, ainsi que diverses ressources. Le but de ce cercle est d’encourager l’émergence d’une dramaturgie de création et de sortir les auteurs de leur isolement. De plus, elle participe à un cercle d’auteurs chapeauté par la Great Canadian Theatre Company, Playwrights Unite, en tant qu’auteure francophone d’Ottawa.

La résidence qui sera entreprise par Lisa en mars prochain à Mariemont, en Belgique, lui permettra de travailler sur sa pièce Rose, les deux pieds dans l’eau (titre de travail), son tout premier texte destiné au jeune public. Rose, les deux pieds dans l’eau (titre de travail) est l’histoire d’une jeune fille qui, suite au décès de son père, décide de vivre dans une rivière. La pièce raconte des moments marquants de sa jeune existence, tels que le deuil qu’elle traverse et l’impact que celui-ci a sur sa mère, sur les amitiés que Rose a, ou non, avec les autres jeunes de son âge – sur ceux qui décident de rester sur le rivage – ainsi que sur son premier amour.

Lisa est habitée depuis déjà quelque temps par cette idée de rivière. Dans un premier temps, elle a écrit un texte, en 2011,  à l’occasion d’une classe de maître donnée par Jean-Marc Dalpé, offerte dans le cadre du Festival du Jamais Lu et pour laquelle elle était une des représentantes de l’ATFC. Les participants devaient réfléchir à leur lieu d’origine, à leurs souches, ainsi qu’à leur enfance. C’est là que la rivière est apparue pour la première fois. Presque deux ans plus tard, Lisa s’est retrouvée à nouveau dans une classe de maître, cette fois avec Daniel Danis. Elle y a écrit un court monologue à propos d’une jeune fille qui a les deux pieds dans une rivière. Comme elle le dit elle-même : «Cette rivière doit m’habiter bien plus que j’en suis consciente, alors je veux me permettre de l’explorer à fond, car il me semble qu’il s’agit d’un sujet riche. Je veux m’amuser, à travers l’imaginaire, le ludique, à explorer des sujets qui sont à la base de l’humanité : l’amour, la perte, le deuil, le rejet et l’autre. Je ne sais pas si ce sera possible, mais je voudrais que la forme de la pièce rappelle la rivière, parfois calme, parfois agitée, toujours changeante. »


- 30-

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

Pour joindre la Fondation et l’ATFC :
Céline Paquet, Responsable de l’administration et des communications, ATFC
Tél. : (613) 562-2233 ou 1 866 821-2233
Courriel : cpaquet@atfc.ca

Pour joindre les récipiendaires des Prix d’excellence 2013 :
Christine Langlois, Responsable des relations de presse
Cellulaire : (613) 620-0332
Courriel : clang046@gmail.com

Voir la fiche de Lisa L’Heureux

« Retour | Archives