Communiqués

David Baudemont, de Saskatoon, reçoit le Prix du Centre des écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles !


David Baudemont
 

Le dramaturge David Baudemont, se voit décerner le second Prix du Centre des écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles, remis par la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada. Ce prix permet à un/e auteur/e de théâtre de la francophonie canadienne de se rendre à Mariemont, en Belgique, pour y effectuer une résidence d’écriture d’une durée d’un mois sous la supervision du CED-WB. En plus de saluer et de remercier ses amis du CED-WB, la Fondation tient à remercier la Commission internationale du théâtre francophone, qui lui permet de reconduire ce prix après sa création l’an dernier. C’est Geneviève Pineault, directrice artistique du Théâtre du Nouvel-Ontario, à Sudbury, qui a présenté le prix au lauréat au cours d’une réception tenue le 1er juin dans le cadre du Carrefour international de théâtre, qui a lieu en ce moment, à Québec. Dans l’impossibilité de se rendre à la cérémonie, David Baudemont a accepté le prix en adressant quelques mots aux spectateurs sur place grâce à la magie de la vidéoconférence. La valeur de la bourse est d’environ 12 000 $.  

Géologue de profession, David Baudemont amorce durant l’année 2000 un changement de carrière majeur qui l’amène vers les arts. Dramaturge et auteur de romans pour la jeunesse, il exerce maintenant la profession d’art-thérapeute suite à sa formation au Kutenai Art Therapy Institute, en Colombie-Britannique, en 2007. Par ailleurs, il a écrit plusieurs pièces de théâtre qui ont été portées à la scène en Saskatchewan et ailleurs au Canada : Le Six, en 2000, (coproduction de La Troupe du Jour et du Dancing Sky Theatre, tous deux de Saskatoon), Cinq ans (coproduction de La Troupe du Jour, de L’UniThéâtre, d’Edmonton, et du Centre national des Arts, 2005), Deux frères (La Troupe du Jour, avec la participation du Centre national des Arts, 2007) et Départs (La Troupe du Jour, 2010). 

David est aussi en cours d’écriture du texte pour la petite enfance Trois Points de Tryo avec l’appui de La Troupe du Jour et de la pièce De l’origine des espèces, qui a été mise en lecture dans sa version anglaise au Spring Festival du Saskatchewan Playwright Centre en mai 2013. Le développement de ces deux projets a d’ailleurs été appuyé à travers des activités de l’Association des théâtres francophones du Canada, dont la Fondation est le bras philanthropique, soit le Stage en création destinée à la petite enfance, tenu au Festival Petits Bonheurs, à Montréal, en 2013, et le Stage en formation continue offert en partenariat avec le Banff Centre et l’École nationale de théâtre du Canada, en 2011.

Parmi les huit romans pour la jeunesse publiés par David, Les beaux jours a été finaliste au Prix Saint-Exupéry 2004 et Olga a remporté le Prix du livre français 2008 du Saskatchewan Book Awards.

La résidence qui sera entreprise par David, à Mariemont, en Belgique, lui permettra de jeter les bases de sa pièce À reculons. Ce projet d’écriture consiste à développer un texte d’une vingtaine de scènes qui seront d’abord jouées dans un sens (scènes 1 à 10), puis reprises dans le sens inverse (scènes 10 à 1). Deux hommes marchent sur la plage. Le premier, psychanalyste, a le regard rivé sur le passé et se méfie du futur; l’autre, ingénieur, se tourne vers l’avenir sans jamais revenir sur le passé. Les deux hommes s’affrontent dans une joute à la fois acide et comique, essayant d’imposer leurs arguments tout en cachant leur propre déroute. 

Au-delà du choc des idées, peut-être ces affrontements répétés cachent-ils notre malaise face au temps? Ce dernier est une construction dans laquelle se mêlent d’un côté le temps infini, et de l’autre, le « temps des hommes ». Peut-on envisager que ce temps que nous avons construit ait fini par nous paralyser? C'est ce que cette pièce se propose d'explorer à travers sa structure et son contenu. Dans la première moitié du texte, c'est le passéiste, Verso, qui tient le rôle principal, et dans la seconde, Recto, le progressiste. La pièce n'est pas seulement un défi au temps, c'est une exploration de ce qui reste quand on y oppose un « contre-temps ».

Créée en 1998, la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada a pour mission d’appuyer le développement du milieu théâtral francophone en situation minoritaire et d’encourager son excellence. Elle y parvient en soutenant annuellement des projets de création et de formation initiés par des artistes professionnels émergents, avec pour objectif l'essor de leur carrière et leur enracinement au sein d'un milieu qui leur appartient. Le 1er juin 2014, elle procédait à la dixième remise de ses Prix d’excellence. Pour en savoir davantage : http://fondationtheatrefrancophone.ca/


- 30-

[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]
Télécharger le communiqué en format pdf
Télécharger Télécharger le communiqué en format pdfTélécharger 

Pour joindre la Fondation et l’ATFC :
Céline Paquet, Responsable de l’administration et des communications, ATFC
Tél. : (613) 562-2233 ou 1 866 821-2233
Courriel : cpaquet@atfc.ca

Pour joindre les récipiendaires des Prix d’excellence 2014 :
Marie-Élisabeth Brunet, Responsable des relations de presse
Téléphone : (613) 749-0546
Courriel : mebrunet.01@gmail.com

« Retour | Archives